Gérard CERRUTI en "défenseur des valeurs entrepreneuriales"

Un "discours de rentrée musclé et déterminé" du Président de l'UPV d'après VarMatin dans l'édition du jeudi 6 septembre.

Actualité syndicale

Source image : Var Matin du Jeudi 6 septembre 2018

 

Retrouvez ici l'intégralité du discours du Président Gérard CERRUTI.

 

"Chers Amis entrepreneurs,

 

Hier a eu lieu la rentrée scolaire. Ce soir c’est notre rentrée, la rentrée des entrepreneurs. Sous l’angle bien sûr de la convivialité. Je suis particulièrement heureux de vous recevoir dans cet endroit rare et prestigieux qu’est le fort de l’Eguillette et je remercie la Marine Nationale de nous avoir permis de nous retrouver ici ce soir. Merci Monsieur le Préfet Maritime de votre présence parmi nous. Nous en sommes particulièrement honorés. Cette enceinte militaire, construite à la fin du 17ème siècle était une batterie basse chargée de défendre le port de Toulon et les rivages seynois. Dans le même esprit, elle accueille ce soir les défenseurs des valeurs entrepreneuriales.

 

Notre volonté est bien sûr, comme chaque fois, de valoriser le réseau d’entreprises que nous représentons : à l’heure d’aujourd’hui plus de 5 000 entreprises sur le département du Var, dont vous faites partie, soit le plus grand réseau d’entreprises départemental reconnu au plan national. Souvent la morosité est le corollaire des rentrées, après une période estivale qui a connu indubitablement son lot d’augmentations et de surprises.

 

Mais nous attaquons ce mois de septembre dans un contexte de réformes majeures. Après la réforme sur la loi Travail, vient maintenant celle de la Formation Professionnelle et de l’Apprentissage et les mesures de la loi PACTE (Plan d’Action pour la Croissance et la Transformation des Entreprises) qui va rentrer en débat parlementaire.

 

Et 2 nouveaux chantiers s’ouvrent à nous :

  • La réforme de la santé au travail
  • Celle de l’assurance-chômage,

Chantiers qui  seront les précurseurs de la réforme sur les retraites. Nos instances nationales, Medef et Cpme, se déclarent favorables à  l’ensemble de ces réformes et à leur impact sur la vie des entreprises et veulent être partie prenante de cette dynamique. Elles veulent répondre présentes pour transformer un système obsolète et malgré les résistances au changement qui ne manquent pas de s’organiser.  Mais nous devons rester attentifs et nous assurer des objectifs véritables de transformation nécessaire à notre pays avec comme l’a dit récemment Geoffroy ROUX DE BEZIEUX, nouveau Président du MEDEF à l’Université d’Eté « Une ligne rouge à ne pas franchir : celle de ne pas alourdir les charges des entreprises ».

 

Et même si la croissance n’est pas forcément telle qu’on pouvait l’espérer, nous ne cautionnerons pas des mesures budgétaires contraignantes pour les entreprises alors même que la confiance commence à revenir, à l’instar des difficultés que risque de poser la mise en œuvre du prélèvement à la source. La tâche des entreprises est souvent ingrate, qui portent à la fois la charge financière du développement économique et la responsabilité effective de l’emploi, mais c’est bien sûr sur elles que doit se fonder et se fondera le renouveau économique de notre pays. Ne tempérons pas notre optimisme au moment de réformes importantes et sachons être à la fois moteur dans le dialogue social et avec les institutions et aussi force de propositions, au-delà de notre rôle de lanceur d’alerte.

 

L’Entreprise doit se transformer et accompagner les transformations sociétales. Certes, c’est souvent une remise en cause de nos façons d’agir et de certaines de nos convictions. Pour autant nous souhaitons que les orientations pro-entreprise se poursuivent. Mais d’ici quelques mois nous devrons faire face à un enjeu politique important : celui des élections européennes. Les entrepreneurs doivent participer à ce débat et contribuer à la relance de l’Europe, à sa construction sur un nouveau modèle, plus volontaire, plus protecteur, plus compétitif, dans lequel nous pourrons trouver une nouvelle espérance et un nouvel avenir. C’est à ce projet que nos instances nationales nous proposent de participer et les entrepreneurs seront amenés à porter leur témoignage dans le cadre du projet « Merci l’Europe ». Je vous invite à  y participer. 

 

Alors c’est une rentrée qui se veut festive et il me reste donc à remercier nos partenaires principaux :  

  • LA MARINE NATIONALE
  • LA CAISSE D’EPARGNE COTE D’AZUR
  • NEO-SPHERE
  • GF CONSULTANTS
  • PAPREC RECYCLAGE
  • ECI
  • GEMY PEUGEOT
  • LA MUTUELLE VERTE
  • RESEAU MISTRAL
  • CHATEAU FARAMBERT
  • DOMAINE LA PERTUADE
  • DOMAINE DE LA GARENNE
  • BRASSERIE CARTERON
  • CHAMPAGNE VAZART-COQUART.

Qui nous accompagnent pour cette soirée exceptionnelle. Merci aussi aux équipes de l’UPV qui se sont mobilisé et un coup de chapeau spécial à Melle Yolande PERRONE qui, dans le cadre de son stage à l’UPV de licence « Information et Communication » à Ingemédia a réalisé le graphisme du carton d’invitation et la stylisation du fort de l’Eguillette.

 

Merci à tous et bonne soirée !"