#COVID-19 : 3.4-Prêts et garanties à la trésorerie#PGE

Actualité syndicale

Nouveau L'affacturage

Utiliser l'affacturage dès le bon de commande

Grâce à un nouveau dispositif bénéficiant de la garantie d’Etat, les entreprises n’ont plus besoin d’attendre l’émission des factures pour un préfinancement : elles peuvent gagner 45 jours de trésorerie en moyenne en sollicitant les sociétés d’affacturage dès la prise de commande.

Une entreprise qui reçoit une commande pourra obtenir une ligne de financement de sa société d’affacturage, bénéficiant de la garantie l’Etat, sans attendre d’avoir émis des factures à la livraison de sa prestation.

Le préfinancement de cette commande, reçu dès son attribution, pourra lui servir à acheter des matières premières, payer des salaires, réaliser sa prestation ou conduire de front un plus grand nombre de projets d’investissement.

Une fois que la facture correspondant à cette commande aura été émise, une opération d’affacturage classique prendra le relai.

Il s’agira donc pour l’entreprise bénéficiaire d’un contrat bout-en-bout, qui comportera une phase d’affacturage classique – non garantie par l’Etat – précédée d’une phase innovante de préfinancement garanti par l’Etat.

Ce préfinancement garanti par l’Etat permettra d’accélérer la reprise de l’activité et de contribuer à la détente des délais de paiement au sein des chaînes de valeur, notamment dans l’industrie, le bâtiment et la construction. Ce dispositif sera clos au 31 décembre 2020.

En savoir plus

 

Le Prêts de Garantie d'Etat (PGE)

De nouvelles mesures de soutien à la trésorerie des entreprises impactées par la Covid-19

En complément du prêt garanti par l’Etat (PGE), Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances, a souhaité mettre en place un dispositif d’avances remboursables et de prêts à taux bonifiés, pour soutenir la trésorerie des entreprises fragilisées par la crise de la COVID-19.

Les modalités d’application de ce nouvel outil géré par la Direction générale des Entreprises (DGE) au sein du ministère de l’Economie et des Finances et les taux applicables aux financements octroyés ont été récemment précisés.

Ce dispositif vise à soutenir les entreprises fragilisées par la crise sanitaire du COVID-19, via des avances remboursables ou prêts à taux bonifiés, venant compléter les outils existants en ayant vocation à leur rester subsidiaires.

 

Les entreprises stratégiques de 50 à 250 salariés constituent la cible privilégiée de ce dispositif discrétionnaire. L’objectif est de soutenir des entreprises qui présentent de réelles perspectives de redressement, en tenant compte de leur positionnement économique et industriel, en particulier leur savoir-faire reconnu et à préserver, leur position critique dans une chaîne de valeur ainsi que leur importance au sein du bassin d’emploi local.

 

Les entreprises de tous les territoires sont invitées à déposer leurs demandes auprès des comités départementaux d’examen des problèmes de financement des entreprises (CODEFI).

Elles peuvent s’appuyer dans leurs démarches sur le réseau des Commissaires aux Restructurations et à la Prévention des difficultés des entreprises (CRP) animé par la Direction générale des Entreprises, qui les accompagne dans la gestion de cette situation exceptionnelle.

 

 

Arrêté du 23 mars 2020 accordant la garantie de l’Etat aux établissements de crédit et sociétés de financement

Infographie > Démarches pour bénéficier d'un prêt garanti par l'Etat - PGE (maj 30/04)

 

FAQ Prêt garanti par l'état, quelles démarches pour en bénéficier ? (maj 30/07)


Recommandations aux chefs d'entreprises dans le cadre de leur démarches engagées pour l'obtention d'un PGE réalisées par la Fédération Bancaire Française, la Banque de France et l'Ordre des Experts-comptables. (maj 08/04)

 

Le dispositif BPI France

Dans le cadre du plan de relance de soutien d'urgence aux entreprises, avec ses partenaires (Régions, banques, ...),  Bpifrance propose des prêts de soutien à la trésorerie.

Prêts sans garantie, sans sûretés réelles sur les actifs de la société ou de son dirigeant, ils sont dédiés aux TPE, PME, ETI qui traversent un moment difficile lié à la crise sanitaire COVID-19.

  • Avec la Région SUD, le prêt Rebond de 10 à 300 000€, bonifié sur une durée de 7 ans avec 2 ans de différé.
  • Le prêt Atout, jusqu’à 5M€ pour les PME, 30M€ pour les ETI, octroyé sur une durée de 3 à 5 ans avec un différé d’amortissement.
  • Le prêt Tourisme, de 50 000 à 1 000 000 € pour les PME de plus de 3 ans qui exercent dans le secteur du tourisme (maj 14/04)

Plus d'info sur le  plan de soutien d'urgence aux entreprises.

 

Le prêt COVID Résistance

Les demandes pour le prêt COVID Résistance qui a été mis en place par la Région peuvent être déposée sur la page web dédiée :

https://ttpe.initiative-sud.com 

Les demandes peuvent être déposées soit par l’entreprise seule, soit avec l’accompagnement de l’un des partenaires de la Région (CCI, CMAR, …) qui pourra émettre un avis sur le dossier. Il s’agit d’un prêt de 3000€ à 10 000€ selon la situation de l’entreprise, avec différé d’amortissement de 18 mois maximum, sur une durée de 5 ans maximum.

 

En savoir plus sur le prêt Covid-19

 

Le Fonds ESS’OR pour les entreprises de l'ESS

La Région Sud, la Banque des Territoires et la Caisse d’Epargne CEPAC, créent le Fonds ESS’OR pour soutenir les structures de l’Economie Sociale et Solidaire impactées par la crise sanitaire. 

Ce fonds ESS’OR doté d’1 M€ par la Région Sud, la Banque des Territoires et la Caisse d’Epargne CEPAC,est destiné à répondre aux besoins des structures de l’ESS ayant un très fort impact social et territorial, en mettant à leur disposition des prêts à taux 0, sur 12 à 18 mois et dont le montant peut aller de 10 000€ à 100 000€.  Ce nouveau financement doit permettre aux entreprises à impact social de conforter leur situation financière, en leur assurant le maintien des concours financiers des banques et de les appuyer dans la recherche d’autres financements pour la relance de leur activité.

Le Fonds ESS’OR est soutenu par la Chambre Régionale de l’Economie Sociale et Solidaire (CRESS) et opéré par France Active, qui assurera le conseil, l'accompagnement et le financement des bénéficiaires dans le cadre du programme Relève Solidaire. 

Les entreprises qui souhaitent adresser une demande de prêt peuvent prendre contact avec France active Provence-Alpes-Côte d’Azur (04 91 59 85 70 - accueil@franceactive-paca.org - http://www.esia.org/). Les premiers comités d’attribution des prêts sont prévus dans les 15 prochains jours avec un déblocage des fonds dès la fin du mois de mai.