#COVID-19 : 10.1 Secteurs Tourisme, Événementiel, Culture, Sport, Loisirs

Retrouvez dans cet article les mesures proposées par le comité interministériel du Tourisme suite à la crise #COVID19

Actualité syndicale

Un comité interministériel du Tourisme s’est tenu le 14 mai 2020 afin de proposer des mesures pour ce secteur en difficulté suite à la crise du Covid19.

Trois grands domaines ont été évoqués :

  • Les mesures sanitaires, information et réassurance des voyageurs.
  • Le soutien aux entreprises du tourisme, de l’événementiel sportif et culturel : passer de l’urgence à la relance.
  • La préparation du contrat de relance et de transformation du tourisme

Pour plus d'informations, téléchargez le dossier de presse comité interministériel du 14 mai 2020 avec notamment la liste des activités soumises à des restrictions d'activités au-delà de la période du confinement.

 

  1. Le Plan Relance Tourisme

    Afin de soutenir les acteurs de la filière Tourisme, Bpifrance et la Banque des Territoires, en collaboration avec les Ministères de l’Économie et des Finances et de l’Action et des Comptes Publics, et les Régions de France ont développé une plateforme en ligne pour permettre à chaque entreprise d’identifier les différentes aides dont elle peut bénéficier.

    Cette plateforme permet à l’entreprise de faire son diagnostic en fonction des différents critères (secteur d’activité, taille, région etc..). L’entreprise est ensuite redirigée vers les plateformes d’aides existantes et peut ainsi formuler ses demandes directement.

    La plateforme du Plan Relance Tourisme : https://www.plan-tourisme.fr/

     

     

    L’Union Patronale du Var, le Medef Var et la Cpme Var saluent favorablement l’annonce d’un plan de soutien au secteur du tourisme, de l’évènementiel, de la culture, du sport et des loisirs durement frappé par la crise du Covid-19.
    Ce plan de soutien est une 1ere étape mais il faut aller plus loin pour sauver nos entreprises. 

    L’UPV s’engage : Signez la pétition !

     

  2. Le Gouvernement renforce les aides apportées aux secteurs de l’hôtellerie, restauration, cafés, tourisme, événementiel, sport, culture

    Conformément aux annonces du Premier ministre au comité interministériel du tourisme du 14 mai, les entreprises des secteurs de l’hôtellerie, restauration, cafés, tourisme, événementiel, sport, culture, les entreprises de secteurs connexes, qui ont subi une très forte baisse d’activité, font l’objet d’un soutien renforcé par l’Etat.

     

    Les activités bénéficiant de ces soutiens renforcés sont réparties en deux catégories :

    • les secteurs de l’hôtellerie, restauration, cafés, tourisme, événementiel, sport, culture qui sont les plus durablement affectés car soumis à des restrictions d’activité allant au-delà du 11 mai 2020 (liste dans le communiqué de presse ci-après) ;
    • les activités amont ou aval de ces secteurs (liste précitée). Pour bénéficier des mesures renforcées, les entreprises doivent avoir subi 80% de perte de chiffre d’affaires durant la période de confinement (15 mars – 15 mai).

    Communiqué de presse du 10 juin                                                                                                                         

  3. Tickets restaurant : des adaptations temporaires pour soutenir la restauration                                                           

    Le décret. n° 2020-706, 10 juin 2020 modifie temporairement les règles d’utilisation des tickets restaurant.

                                                                                                                                                                                 

    A titre dérogatoire et jusqu'au 31 décembre 2020 au plus tard, ces règles sont assouplies afin de soutenir la reprise d'activité dans les restaurants.

    Un décret du 10 juin concrétise les annonces faites par Edouard Philippe le 14 mai dernier à l'occasion d'un comité interministériel sur le tourisme et prévoit des règles particulières d'utilisation dans les restaurants, les hôtels-restaurants et les débits de boissons : à compter du 12 juin, ces titres pourront également être utilisés les dimanches et jours fériés et le plafond journalier d'utilisation en sera porté à 38€.

     

    Attention : les personnes ou organismes exerçant une activité assimilée (exemple : charcutiers- traiteurs, magasins d'alimentation) ou la profession de détaillant en fruits et légumes ne sont pas concernés par ces dérogations. Les règles habituelles s'appliquent donc dans leur cas : les tickets-restaurant ne sont pas utilisables les dimanches et jours fériés (sauf décision contraire de l'employeur pour les salariés travaillant ces jours-là) et l'utilisation en est limitée à un montant maximum de 19€/jour.                                           

  4. La prolongation du fonds de solidarité

     

    L’ordonnance 2020-705 du 10 juin relative au fonds de solidarité destiné aux entreprises particulièrement touchées par la crise du covid-19 permet de prolonger la durée du fonds de solidarité jusqu’au 31 décembre 2020 afin de poursuivre le paiement des aides pour les entreprises les plus impactées par la crise sanitaire.

     

  5.  Le Prêt Tourisme

     

    Le Prêt Tourisme vise les TPE-PME-ETI de l’hôtellerie (sous toutes les formes de gestion d’hébergement), de la restauration, du bien-être (thalassothérapie et thermalisme) du voyage et des transports touristiques, des villages vacances, des musées ou des infrastructures touristiques de divertissement et autres parcs de loisirs, et d’une manière générale, l’ensemble des solutions participants à la nouvelle économie du secteur.

    Sont exclues : les entreprises en difficulté au sens de la réglementation européenne, les entreprises en procédure de conciliation et mandat ad hoc, ainsi que les opérations purement patrimoniales (cash out, vente à soi-même …)

    Montant : De 50 000 à 2 000 000 €

    Plus de détails : http://tourisme.bpifrance.fr/Financement

     

 L’UPV s’engage : Signez la pétition !