La prime exceptionnelle à l’embauche d’alternants

La prime exceptionnelle à l’embauche d’alternants, née d’un dialogue constructif entre le MEDEF et la ministre du Travail. Une bonne nouvelle pour les jeunes, les entreprises, et la reprise de l’activité économique.

Emploi - Insertion

Chef d'entreprise, recruter un alternant c'est ce qui prime

  • Vous êtes chef d'entreprise ?
  • Vous devez faire face à la crise et vous cherchez des moyens pour rebondir ?
  • Vous vous demandez comment relancer votre activité tout en évitant que la jeune génération ne soit sacrifiée sur le marché de l'emploi ?

Avec la prime exceptionnelle à l'embauche, plus que jamais, l'alternance, c'est le bon plan pour préparer l'avenir, défendre votre business et trouver de nouveaux marchés.

 

Une aide de 5 000€ ou  8 000€

En recrutant un alternant de moins de 30 ans préparant un diplôme ou un titre professionnel du CAP au Bac +5 avant le 28 février 2021, vous bénéficierez d'une prime à l'embauche de :

  • 5 000 € pour un alternant de moins de 18 ans
  • 8 000 € pour un alternant majeur de moins de 30 ans

Qu'il s'agisse d'un contrat de professionnalisation ou d'un contrat d'apprentissage, les modalités d'attribution sont les mêmes !

 

#1jeune1solution

Téléchargez le Guide pratique pour le plan de relance de l'apprentissage

du Ministère du Travail, de l'Emploi et de l'insertion

 

Toutes les entreprises sont concernées !

Quelle que soit la taille de votre entreprise, vous percevrez la prime pour la première année du contrat.

Si vous comptez plus de 250 salariés, une seule condition : respecter un quota d'alternants dans vos effectifs au 31 décembre 2021 (3 ou 5% selon les cas)*.

Un reste à charge quasi-nul

Faites le calcul ! Avec cette mesure, pour la première année du contrat, le reste à charge pour le recrutement d'un jeune en alternance n'a jamais été aussi faible.

Simuler la rémunération de votre alternant sur le portail de l'Alternance sur https://www.alternance.emploi.gouv.fr/portail_alternance

Vous pouvez retrouver toutes les informations utiles et pratiques sur alternance.medef.com

*Les entreprises de plus de 250 salariés doivent compter au moins 5 % d'alternants dans leurs effectifs annuels moyens en 2021, ou compter au moins 3 % d'alternants dans leurs effectifs annuels moyens en 2021 et justifier d'une augmentation du nombre d'alternants d'au moins 10 % par rapport à 2020.